Florent Steiner et Manuel Conejo – AdopteUnMec

Florent Steiner et Manuel Conejo ont fait d’Adopteunmec.com une référence dans l’univers de la rencontre en ligne. Le site enregistre une croissance affriolante qui devrait perdurer grâce à son développement à l’international.
“Liquidation totale de tous nos frisés”, “Arrivage massif de geeks”. Bienvenue dans le supermarché de la rencontre en ligne. « Le client est roi et, en l’occurrence, il est reine », annonce la page d’accueil d’Adopteunmec.com. Le site affiche son ambition : donner le pouvoir aux femmes célibataires en jouant la carte du second degré et de la provoc’ qui attire une clientèle surtout jeune et urbaine. À elles de trier parmi une large gamme de prétendants à emporter ou à tester sur place. Les hommes, eux, payent un abonnement mensuel pour espérer être sélectionnés dans le “panier” des demoiselles. Ce qui ne semble pas les décourager : ils représentent plus de la moitié des 6,5 millions d’inscrits et des 750 000 comptes actifs revendiqués. L’idée de ce positionnement à contre-courant est née, en 2007, dans le salon de Florent Steiner et Manuel Conejo, amis rencontrés sur les bancs du collège. Six ans après, leur concept séduit. Avec une croissance de 203 % entre juin 2011 et mai 2012, la société table sur un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros d’ici à la mi-2013. Un développement sur fonds propres, sans jamais recourir à la moindre levée de fonds.
L’art du buzz
Leur notoriété se construit à coup d’opérations publicitaires de masse savamment orchestrées depuis deux ans (spots télévisés, campagnes d’affichage…) pour un budget qui représente le quart du chiffre d’affaires. Parmi les derniers coups d’éclat : la publication en février d’un classement des chefs d’entreprise à adopter en 2013 ou encore l’ouverture d’une boutique éphémère à Paris, à l’automne 2012. En vitrine pendant quatre jours, des “hommes objets” en chair et en os, emballés comme des poupées. Un esprit jeune et décalé insufflé également dans l’entreprise : espace détente avec baby-foot et vieux flippers, fresques murales colorées, bureaux au design branché… « Nous voulons que nos collaborateurs soient heureux de venir travailler le matin. Au lieu de les fliquer sur leurs horaires, nous préférons les responsabiliser sur leurs missions », explique Florent Steiner. Soucieux de conserver une entreprise à taille humaine, les fondateurs n’en sont pas moins ambitieux. Après un premier échec aux États-Unis en 2010, ils tentent à nouveau une ouverture à l’international avec le lancement, fin février, des versions polonaise, allemande, anglaise, italienne et espagnole du site. Les dirigeants réfléchissent aussi à la création d’une fondation aidant des start-up à se développer. S’ils ne se sont jamais pris au sérieux, les deux amis ne prennent pas leurs responsabilités à la légère.
Repères
Adopteunmec.com
> Activité : Site de rencontres
> Ville : Paris (Ier arr.)
> Forme juridique : SARL / SAS (holding pour l’international)
> Dirigeants : Florent Steiner, 35 ans, Manuel Conejo, 34 ans
> Date de création : 2007
> Effectif 2011 : 23 salariés
> Effectif 2012 : 37 salariés
> CA 2011-2012 : 8,5 M€
> CA 2012-2013 (prévisionnel) : 17 M€